couverture de l'article quel sujet peindre ? 7 thèmes récurrents en peinture
Culture artistique

Quel sujet peindre ? 7 thèmes récurrents en peinture

Vous aurez remarqué : il existe des thèmes incontournables en peinture. Le traitement par les peintres de ces thèmes fut longtemps dépendant de la hiérarchie des genres imposée par l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture. Le grand favoris était la peinture d’Histoire. Puis venait le portrait, les scènes de genre, le paysage, et enfin la nature morte. Nous allons explorer ces thèmes et quelques autres ensemble afin que vous puissiez vous y essayer et voir lesquels vous plaisent le plus.

 

I – La peinture d’Histoire

La peinture d’Histoire est un thème présent depuis le début de l’expression artistique. N’est-ce pas leur histoire que les hommes ont peint dans les grottes ? …même si l’on pourrait classer cela dans les peintures de genre. Vous verrez d’ailleurs dans cet article que la classification est loin d’être noire ou blanche. Les œuvres appartiennent souvent à plusieurs genres.

Les peintres d’Histoire représentent des scènes issues de grands évènements politiques, des crises, des guerres, des couronnements et de la chute des puissants, des évènements dramatiques à portée morale, ou bien des scènes qui illustrent simplement un texte, qu’il s’agisse de l’Histoire Sainte, de l’Histoire antique (Mésopotamienne, Égyptienne, Grecque, Romaine…), de la mythologie. Seuls les artistes reçus à l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture comme peintres d’Histoire avaient le droit d’enseigner.

Thème de la peinture d'Histoire : Réception du Grand Condé par Louis XIV (Versailles, 1674) - Jean-Léon Gérôme - 1878 - œuvre exposée au Musée d'Orsay à Paris
Réception du Grand Condé par Louis XIV (Versailles, 1674) – Jean-Léon Gérôme – 1878 – œuvre exposée au Musée d’Orsay à Paris

L’Histoire s’écrit chaque jour. C’est un thème intarissable. Alors pourquoi ne pas essayer vous aussi ?

A – Peinture de bataille

La peinture de bataille est un sous-genre pictural de la peinture d’Histoire. Le sujet consiste à choisir de représenter des scènes, souvent historiques, de batailles et d’épisodes particulièrement significatifs. La composition peut être réduite à peu de belligérants bien détaillés. Ou bien elle donne une vue complète du champ de l’affrontement, sans permettre de distinguer les combattants.

Thème de la peinture de bataille : Campagne de France, 1814 - Ernest Meissonier - 1864 - œuvre exposée au Musée d'Orsay à Paris
Campagne de France, 1814 – Ernest Meissonier – 1864 – œuvre exposée au Musée d’Orsay à Paris

B – Peinture religieuse

La lamentation - Rogier van der Weyden -1441 - œuvre exposée aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
La lamentation – Rogier van der Weyden -1441 – œuvre exposée aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Même si la représentation de scènes bibliques est très courante, le thème de la peinture religieuse n’exclue pas les autres religions ou formes de cultes. En fait, de nombreux artistes ont tenu à exprimer leurs convictions personnelles dans la peinture religieuse ou bien faire connaître d’autres mœurs et cultures.

Le Jour du Dieu (Mahana no Atua) - Paul Gauguin - 1894 - œuvre exposée au The Art Institute of Chicago.
Le Jour du Dieu (Mahana no Atua) – Paul Gauguin – 1894 – œuvre exposée au The Art Institute of Chicago.

C – Peinture mythologique ou profane

La peinture mythologique se concentre sur les histoires et les légendes des dieux et des héros de la mythologie grecque et romaine. La peinture profane, quant à elle, représente des sujets laïques ou non religieux. Les deux types de peinture peuvent être considérées comme des formes d’art visuel qui reflètent les croyances et les valeurs de la société dans laquelle elles ont été créées. Ces peintures étaient généralement réalisées dans une taille plus grande que nature, soulignant leur importance et attirant l’attention sur leur grandeur et leur ampleur.

Thème de la peinture mythologique : La naissance de Vénus - Sandro Botticelli - 1485 - œuvre exposée à Uffizi Gallery à  Florence en Italie
La naissance de Vénus – Sandro Botticelli – 1485 – œuvre exposée à Uffizi Gallery à Florence en Italie

II – Le portrait et l’autoportrait

Un portrait est une peinture qui représente un individu en vie…ou non. Il peut être représenté de pied, c’est à dire en entier, ou juste de buste. On distingue parmi les types de portraits les plus communément peint :

A – Les portraits de cour

Les « portraits de cour » se réfèrent à des portraits peints d’individualités associées à la cour royale. Cela peut être les membres de la famille royale, ou du gouvernement et d’autres dignitaires. Ce genre de peinture a été largement pratiqué pendant l’époque de la Renaissance et de la période baroque, avec des peintres célèbres tels que Velázquez, Van Dyck et Holbein. Les portraits de cour étaient souvent utilisés pour renforcer le pouvoir et la prestige de la famille royale et pour préserver la mémoire des personnalités importantes associées à la cour. Ils sont souvent considérés comme des documents historiques importants, offrant un aperçu de la vie à la cour et de l’apparence physique et de la tenue vestimentaire des personnes représentées.

Marie-Antoinette, reine de France (1755-1793) - Élisabeth Vigée Le Brun - 1783 - œuvre exposée au Château de Versailles en France
Marie-Antoinette, reine de France (1755-1793) – Élisabeth Vigée Le Brun – 1783 – œuvre exposée au Château de Versailles en France

Vous noterez qu’il s’agit d’une femme qui a peint ce portrait de Marie-Antoinette. Je vous laisse découvrir l’histoire de cette œuvre en cliquant sur la photo.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Comment peindre à la manière des impressionnistes ?

Bien entendu le thème est toujours d’actualité. Je vous laisse chercher sur Internet les tableaux qui ont pu être peints de nos jours sur nos dirigeants. Regardez par exemple les représentations de la reine Elizabeth II. Notamment celle du peintre Lucian Freud et la polémique qui va autour ! Peut-on imaginer cela à l’époque de Louis IV en France et Charles Ier d’Angleterre ?

B – Les portraits de famille

Ce type de portrait représente les membres d’une famille, souvent peints pour célébrer un événement important. Par exemple lors d’un mariage ou d’un anniversaire, ou pour sauvegarder la mémoire d’une famille à travers les générations. Ils sont souvent réalisés par des peintres professionnels et peuvent inclure des portraits individuels ou des portraits de groupe. Les portraits de famille sont souvent considérés comme des objets de valeur sentimental et historique pour les familles représentées. Ils peuvent être utilisés pour transmettre des informations sur les relations familiales et les traditions. Les portraits de famille peuvent être peints dans différents styles artistiques, allant du réalisme au style caricatural ou symbolique.

Pourquoi ne pas tenter de faire les portraits des membres de votre famille ?

Thème du portrait de famille en peinture : La famille Lomellini - Antoine van Dyck - 1627 - œuvre exposée Scottish National Gallery à Edinburgh au Royaume-Uni
La famille Lomellini – Antoine van Dyck – 1627 – œuvre exposée Scottish National Gallery à Edinburgh au Royaume-Uni

… sans oublier votre petit chien (ou autre animal de compagnie !).

C – Les autoportraits

Quant aux autoportraits, ce sont des peintures dans lesquelles l’artiste est le sujet de l’œuvre. Les artistes décrivent ce qu’ils ressentent un jour donné ou comment ils veulent se présenter au monde. Pour ce faire, ils se regardent généralement dans un miroir.

III – Le nu

La peinture de nus a été pratiquée par de nombreux peintres célèbres à travers l’histoire, tels que De Vinci, Titien, Michel-Ange, Rembrandt, Renoir, Modigliani, Manet, Picasso et bien d’autres. Elle peut être figurative ou abstraite, réaliste ou stylisée. Et peut servir à explorer la beauté physique, les émotions, les relations, la sexualité et d’autres sujets. Au fil du temps, la peinture de nus a soulevé des débats sociaux et culturels en raison de sa représentation du corps et de la sexualité. Cependant, elle est considérée comme un genre important de l’Art avec une longue tradition et une grande influence sur les mouvements artistiques modernes.

J’ai choisi de vous illustrer ce thème par une œuvre de Alexandre Cabanel représentant de nouveau la Naissance de Vénus (cf : Peinture mythologique ou profane, vu plus haut dans cet article) afin que vous compreniez que les tableaux peuvent être classés dans plusieurs genres.

La naissance de Vénus – Alexandre Cabanel – 1875 – œuvre exposée à The Metropolitan Museum of Art de New-York aux Etats-Unis

IV – La scène de genre en peinture

La peinture de genre est un thème en peinture qui représente les scènes de la vie quotidienne. Elle se concentre sur des scènes familiales, le travail et le divertissement. Les peintures de genre sont souvent considérées comme des témoins de la vie et de la culture d’une époque donnée.

A – Scènes familiales

Les scènes familiales sont des représentations de la vie à la maison, telles que des dîners, des réunions de famille ou des moments de détente.

Thème sur la peinture de genre : La mère et la sœur de l'artiste - Berthe Morisot - 1870 - œuvre exposée à la National Gallery of Art de Washington aux Etats-Unis
La mère et la sœur de l’artiste – Berthe Morisot – 1870 – œuvre exposée à la National Gallery of Art de Washington aux Etats-Unis


B – Scènes de travail

Les scènes de travail représentent les activités professionnelles telles que le travail agricole, les métiers artisanaux ou les activités commerciales.

La moisson - Vincent Van Gogh - 1888 - œuvre exposée au Van Gogh Museum à Amsterdam aux Pays-Bas
La moisson – Vincent Van Gogh – 1888 – oeuvre exposée au Van Gogh Museum à Amsterdam aux Pays-Bas
thème de la peinture de genre : Les raboteurs - Gustave Caillebotte - 1875 - œuvre exposée au Musée d'Orsay à Paris
Les raboteurs – Gustave Caillebotte – 1875 – œuvre exposée au Musée d’Orsay à Paris


C – Scènes de divertissement

Les scènes de divertissement représentent les moments de loisir, tels que les fêtes, les concerts ou les spectacles.

Le déjeuner des canotiers - Auguste Renoir - 1881 - œuvre exposée à The Phillips Collection de Washington aux États-Unis
Le déjeuner des canotiers – Auguste Renoir – 1881 – œuvre exposée à The Phillips Collection de Washington aux États-Unis

La nature

Le paysage

Le paysage est un thème très courant en peinture : montagnes, forêts, rivières, villes, mer et d’autres scènes du monde environnant. C’est un des genres les plus anciens de la peinture. Il a été pratiqué par de nombreux peintres célèbres à travers l’histoire : Turner, Monet, Van Gogh, Pissarro, Friedrich et bien d’autres.

Encore une fois, les paysages peuvent être réalistes ou stylisés, figuratifs ou abstraits. Les artistes explorent la beauté naturelle, la météo, les émotions, la spiritualité et d’autres sujets. Il ne s’agit pas seulement de capturer un paysage, mais aussi d’utiliser ses symboles et ses métaphores dans l’œuvre. Les artistes ne peignent pas seulement des paysages parce qu’ils sont beaux, ils les utilisent pour communiquer un sens spécifique.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Comment réaliser un e-tegami ?

Peinture animalière

La peinture animalière est un genre artistique qui représente les animaux dans leur habitat naturel ou captif. Elle peut être réaliste ou stylisée, figurative ou abstraite. Elle peut servir à explorer la beauté des animaux, leur comportement, leur écologie et d’autres sujets liés à la nature.

Thème de la peinture animalière : Tigre - Eugène Delacroix - 1830 - œuvre exposée œuvre exposée à la National Gallery of Art de Washington aux Etats-Unis
Tigre – Eugène Delacroix – 1830 – œuvre exposée œuvre exposée à la National Gallery of Art de Washington aux Etats-Unis

Au fil du temps, la peinture animalière a évolué pour inclure des thèmes modernes tels que la protection de la faune et la conscientisation environnementale. Je vous invite à aller voir le travail d’Anagruz que j’adore et dont voici le site.

Nature morte et vanités

Les natures mortes représentent généralement des fruits et des fleurs, mais elles peuvent inclure un grand nombre d’objets ou même des animaux…morts cette fois. L’artiste dispose les éléments de manière géométrique ou organique. Et le fond de la nature morte peut être plus ou moins travaillé.

Tout comme les thèmes précédents, les natures mortes peuvent être réalistes ou stylisées, figuratives ou abstraites.

Le panier de pommes – Paul Cézanne – 1893 – oeuvre exposée à The Art Institute of Chicago
aux États-Unis


Les vanités est genre pictural, dérivé de la nature morte, qui se développe au début du XVIIe siècle pour représenter de manière très symbolique la vie humaine : son inconsistance et sa fragilité. On retrouve dans ces œuvres des éléments représentant la mort (cranes, squelette), la fuite du temps (bougie consumée, sablier, montre, aliments en état de décomposition), la fragilité de la vie humaine (fleurs fanées, verre bulles de savon), les biens terrestres (symboles d’opulence), la prétention au pouvoir (armes, sceptres et couronnes), la prétention au savoir (livres et instruments scientifiques) et enfin les plaisirs de la vie (jeux de cartes, dés ou vin).

L’Art abstrait

L’Art abstrait est un genre artistique qui se concentre sur la forme, la couleur et la texture plutôt que sur la représentation du monde réel. En effet, les artistes cherchent à exprimer des idées, des émotions et des concepts. Il se développe au début du XXe siècle, influencé par des mouvements artistiques tels que le cubisme et le fauvisme. Les différents styles d’Art abstrait comprennent l’abstraction lyrique, le suprématisme, l’abstraction géométrique, l’orphisme et bien d’autres. Enfin, l’Art abstrait a eu une grande influence sur les mouvements artistiques modernes et contemporains. Et il est considéré comme l’un des genres les plus importants de l’Art moderne.

Femme et oiseau – Joan Miro – 1940

Je vous ai proposé cette classification pour vous présenter les thèmes récurrents en peinture mais ce n’est qu’une façon de les catégoriser et elle peut être aménagée différemment. Voyez la comme un guide pour organiser les sujets en peinture et les sous-genres associés. Bien entendu, cette liste est loin d’être exhaustive.

Alors quels sont les thèmes qui vous parlent le plus ? Dîtes le moi dans les commentaires. Ce sera amusant de voir les goûts de chacun et si certains thèmes plaisent à la majorité.

Partager l'article :

6 commentaires

  • MARCILLY Marie-Claude

    Merci pour cette proposition. Les thèmes que j’aimerais pouvoir réaliser seraient de genre abstrait, plus précisement des sujets sur la nature, végétation, paysage sans être figuratif et même nature morte; j’aime l’acrylique, les couleurs, au couteau aussi mais je n’arrive pas à trouver mon style. J’ai fais vos nuanciers qui m’ont beaucoup aidé alors que je ‘tartinais salement’ sur ma palette avant de trouver ma teinte, et encore, après cela tout me paraissait confus, les couleurs sur mon tableau, l’organisation, les valeurs…le sujet même, et le doute affreux de tout laisser tomber!! mais j’aime tant la peinture que j’espère beaucoup de votre aide. Merci

    • Florence

      Merci Marie-Claude pour votre partage ! La peinture demande une grande persévérance. Il y a des moments de doutes (beaucoup). Il ne faut pas croire que les peintres professionnels réussissent tout ce qu’ils font du premier coup. Mais quand on arrive à finir un tableau qui nous plait : quel bonheur ! C’est pour cela que l’on aime tant la peinture ! ????

  • Sylvie

    Bonjour Florence,
    Article intéressant ! Merci !
    Quelle est l’oeuvre présenté dans « Paysage » à côté de celle de Monet ?
    Pour l’instant, ce qui m’intéresse le plus de peindre, ce sont : les paysages, les scènes diverses, les portraits…

    • Florence

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour votre retour !
      Le paysage à côté de celui de Monet est Terrasse à Mortlake de William Turner qui est exposé à Washington à la National Gallery of Art. Il fait/faisait parti de l’exposition « Face au Soleil » du Musée Marmottan à Paris. Je peux vous faire un zoom vidéo sur Insta d’ailleurs.

  • Jean Jacques

    Bonjour Florence, J’ai peint jusqu’a present des tableaux representant la nature et l’eau en particulier. Ce genre accepte quelques défauts, c’est plus facile, je préfère le figuratif en tout cas. J’ai peint aussi des scenes de la vie et plus particulierement debut 1900 à Paris, je n’ai fait que copier pour beaucoup ces tableaux colorés.
    J’ai une belle photos d’un moulin en Dordogne, ce sera peut etre mon prochain choix.
    Encore une fois merci Florence, tous les echanges sont passionnants, je n’ai malheureusement pas assez de temps pour suivre des cours, je suis un passionné et j’ai plusieurs activité.

  • YOLANDE DORRIOTZ CAILLON

    Bonsoir Florence,
    Merci pour cette riche présentation et le choix des oeuvres.
    Personnellement, sauf les scènes de guerre et de genre, les thèmes religieux et mythologiques, je dessine pratiquement tous les thèmes proposés dans votre présentation.
    Je dessine plus que je ne peins. Cela va de la nature morte, la vanité, aux nus et aux portraits, en passant par l’art animalier, la nature (fleurs et arbres, paysages naturels, eau calme, mer, paysages urbains).
    Je me suis aussi essayée une fois ou deux à l’art abstrait, et à la création d’imagination.
    Ma pratique habituelle est du dessin ou de la peinture d’observation. Parfois d’après photo, d’autres fois avec un modèle « sur le vif » (nature morte, personnes dans la rue, façades, portrait etc), en particulier quand on me propose du modèle vivant ou que mon carnet de voyage accompagne mes promenades.
    Donc tous les thèmes m’intéressent, mais on trouve peu de cours sur l’art abstrait. Peut-être est-ce à creuser.
    Bonne soirée merci encore pour vos partages toujours de grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *