Le style artistique comment le développer
Conseils

Le style artistique : comment le développer?

Lorsque nous pratiquons une activité artistique, quelle qu’elle soit (dessin, peinture, photographie, écriture, théâtre, musique, etc.), à un moment donné, nous nous posons la question : qu’est-ce qui me différencie des autres artistes dans mon domaine ? Pour ma part, j’en suis à ce stade en peinture. Je me demande régulièrement comment développer mon propre style artistique.

Alors quand mon amie Y-Lan, du blog Lettering Créatif, m’a proposée de participer à son carnaval d’articles* sur le thème “Comment trouver son style ?”, je me suis dit que c’était l’occasion de vraiment réfléchir à la question. Je vous invite d’ailleurs à aller découvrir ce qu’est le Lettering et tous les conseils d’Y-Lan pour apprendre, ou vous perfectionner, dans cet art.

*Un carnaval d’articles est un événement inter-blogueurs organisé par l’un d’entre eux. L’organisateur choisit une thématique et chacun publie son article sur le sujet sur son propre blog. L’organisateur publie alors un article résumé renvoyant vers chacun des blogs participants.

Le style artistique : qu’est-ce que c’est ?

Au départ, pour moi, le style en peinture était uniquement lié aux courants artistiques. Je pensais qu’un artiste avait un style lorsqu’il peignait à la manière d’un mouvement artistique (impressionnisme, expressionnisme, cubisme, etc.). Mais j’ai découvert, au fur et à mesure de mes recherches, que le style est bien plus personnel et va bien au-delà d’une manière de peindre.

Définition

Pour commencer mes recherches, je suis allée regarder la définition exacte du style dans le dictionnaire :

Style : façon particulière dont chacun exprime sa pensée, ses émotions, ses sentiments.

Appliqué aux Beaux-arts et arts décoratifs :
Ensemble des caractéristiques, résultant de l’application d’un certain système technique et esthétique, propres aux œuvres d’une époque (exemple : les styles successifs de la peinture romaine pompéienne, les styles Louis XIII, Régence, Empire, Regency, etc., dans le mobilier), d’une école (exemple : le style bolonais dans la peinture italienne du début du XVIIe s.), d’un artiste, etc.

Larousse

Alors je n’avais pas tout faux! Le style artistique est bien lié aux mouvements, mais il est aussi propre à chacun. Chaque artiste doit être reconnaissable au sein d’un même mouvement artistique.

Le style artistique des Maîtres

Chacun son style

Faisons un petit jeu ! 😉

Pouvez-vous reconnaître au premier coup d’œil chaque auteur des œuvres ci-dessous ?

Avez-vous trouvé cela difficile ? Ces artistes sont de mouvements artistiques différents ce qui permet de les différencier plus aisément.

Même au sein d’un mouvement artistique

Maintenant, pouvez-vous identifier aussi facilement ces trois artistes de ce même courant artistique qu’est l’impressionnisme ?

A et A’ : Auguste Renoir [A : Brouillard à Guernsey (1883) / A’ : Jeunes filles lisant (1890-1891) ]

B et B’ : Claude Monet [B : Les coquelicots ou Coquelicots, la promenade (1873) / B’ : La promenade (1875) ]

C et C’ : Paul Cézanne [C : Rocher de l’Estaque (1882-1885) / C’ : Baigneurs (1890) ]

Cliquez sur les liens pour en savoir plus sur ces œuvres.

C’est un peu moins évident mais il y a des traits communs identifiables dans l’ensemble, ou partie, des œuvres de chacun de ces artistes. Ces traits communs sont notamment : la palette de couleur, le type de sujet, et la “touche” de l’artiste, c’est-à-dire la manière dont il appose la couleur sur la toile.

Par exemple, la palette de couleurs de Cézanne est composée essentiellement de bleus et de verts qu’il relève souvent par sa couleur complémentaire. Renoir, quant à lui, utilise une palette beaucoup plus chaude avec des orangés, des rouges et des bruns.

Concernant les sujets, alors que Renoir va peindre plutôt des portraits ou des personnes dans une situation, Monet, va avoir une préférence pour les paysages.

Enfin, si nous comparons les touches de ces artistes, Renoir et Monet apposent leurs couleurs sur la toile par toutes petites touches créant un effet optique d’une couleur unique légèrement modulée, un effet de flou, voire de satin pour les tons chairs des portraits de Renoir. Alors que Cézanne est plus direct dans ses coups de pinceaux.

J’ai précisé au début que les traits communs de ces artistes sont identifiables “dans l’ensemble, ou partie” de leur œuvres car effectivement, avant que leur style artistique le plus connu, leur permettant d’être reconnaissables, ne s’installe, ils ont réalisé de nombreuses œuvres avant qui présentaient une part ou non de ces traits communs. Et oui, car un autre point que j’ai découvert sur le style artistique c’est qu’il n’est pas figé! Il évolue!

Le style artistique évolue

Si nous étudions l’ensemble des œuvres d’un artiste, nous voyons très clairement une évolution de son art. Cette évolution est liée à ses apprentissages et sa maîtrise technique qui vient se renforcer avec sa pratique, ses références et influences, ainsi que sa vie au sens large du terme (ex : cadre de vie, famille, santé, argent, voyages).

Prenons l’exemple de Paul Gauguin. Ses voyages ont notamment fait mûrir son style artistique : que ce soit ses séjours à Pont-Aven, son expérience à Arles avec Van Gogh, son séjour en Martinique ou ses voyages en Polynésie. Petit à petit, il s’éloigne des impressionnistes et développe un style qui lui est propre et reconnaissable entre mille. Ses œuvres sont composées d’aplats, de couleurs lumineuses peu modulées, bien délimités.

Le style artistique de Paul Gauguin
Arearea dit aussi Joyeusetés de Paul Gauguin (1892)
Huile sur toile / H. 75 ; L. 94 cm / Musée d’Orsay, Paris, France
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Faut-il chercher son style artistique ?

Une fois que j’ai eu fini mes investigations sur le style artistique, je me suis demandée s’il était bien utile de le chercher ? En effet, d’après ce que je venais de trouver, et que je viens de partager avec vous, le style est personnel et il évolue avec nous au fur et à mesure de notre pratique. Ne suffit-il pas de peindre avec plaisir et d’attendre simplement que le style s’installe?

Pourquoi le chercher ?

Je crois sincèrement que lorsqu’un artiste n’a pas l’objectif de faire carrière dans le domaine, c’est-à-dire d’exposer pour être reconnu, et de vivre de son art, il ne sert à rien de se torturer l’esprit avec la recherche de style. Il va venir tranquillement avec le temps et la pratique.

cerveau droit et cerveau gauche
ElisaRiva sur Pixabay

Personnellement j’ai toujours peint pour le plaisir, et aujourd’hui, je n’ai pas l’impression d’avoir un style me permettant d’être reconnaissable au premier coup d’œil. Je continue d’expérimenter et d’apprendre de nouvelles techniques que je partage avec vous sur ce blog. J’ai bien ma façon de peindre. Oui, tout le monde à sa manière, plus ou moins naturelle, de poser la couleur sur la toile. Mais ce n’est qu’une première étape dans le processus de recherche d’identité artistique. Car c’est bien de cela dont nous parlons : de processus de recherche d’identité artistique.

Par contre, si vous souhaitez faire carrière dans le domaine, ce processus me semble inévitable!

Le processus de recherche de notre style artistique

Maddy Mazur sur Pixabay

La “touche” de l’artiste

La première étape de ce processus, étant la manière de poser la peinture sur la toile, j’aurais tendance à dire que c’est de l’inné. Bien entendu, cela s’apprend également, ou en tout cas, cela se modifie avec la pratique, et nous pouvons être influencé par les mouvements artistiques qui nous plaisent. Mais la “touche” reste quelque chose de très personnelle. Elle est plus ou moins vive, appuyée ou encore précise.

La maîtrise technique

Puis, ce processus passe par l’acquisition de l’ensemble des techniques de peinture. En effet, d’après moi, si un artiste ne maîtrise pas, ou tout du moins n’a pas essayé d’acquérir une technique, il peut vite s’enfermer dans un style par défaut. Par exemple, si l’artiste ne maîtrise pas la perspective atmosphérique, ses paysages pourront paraître plats, sans relief. Cela peut être un style me direz-vous. C’est vrai. Mais ce style s’installera parce que l’artiste ne sait pas faire, et non pas parce qu’il l’a choisi. C’est toute la différence ! 😉 De même, il est facile de partir dans de l’abstrait par manque de maîtrise du dessin. Attention ! Je ne dis pas que ceux qui font de l’abstrait ne savent pas dessiner. De plus, l’abstrait est une véritable démarche artistique en soit. Je précise simplement que certains font peut être ce choix par défaut, par manque de maîtrise du dessin.

Mais pour en arriver à une maîtrise parfaite de la peinture et de ses différentes techniques, quelles qu’elles soient : un courant artistique, un type de médium, un sujet particulier, un support, etc., il faut pratiquer régulièrement. Apprendre la théorie, expérimenter, encore et encore, faire des séries, pour enfin pouvoir peindre tout ce que l’on souhaite sans aucune difficulté.

La culture artistique

Enfin, tout au long de ce processus, il me parait essentiel de se nourrir artistiquement. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Je veux parler de découvertes, de références, d’inspirations. Pas dans l’optique de copier ! Non ! Dans ce cas nous serions hors-sujet puisque nous cherchons à développer notre propre style. Mais dans l’optique de nous développer, de mûrir. Nous avons vu que les voyages et les rencontres ont fait évoluer le style artistique de Gauguin par exemple. Sa recherche de société “sauvage et primitive” lui a permis de développer son propre style, sa palette de couleur, son ambiance.

développer son style artistique demande patience et persévérance
Samuel F. Johanns sur Pixabay

Pour conclure sur ce sujet passionnant, je me suis rendue compte que si je voulais développer mon propre style artistique je devais être patiente et persévérante. Il est possible de le chercher, et nécessaire si un artiste veut vivre de son art, mais finalement le style artistique s’installe avec le temps, il évolue, à force de pratique, de maîtrise technique et de culture artistique. Alors, continuons d’expérimenter ensemble! Et rendez-vous sur le blog pour de nouveaux apprentissages! 😉


Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Comment trouver son style ?” du blog Lettering Créatif d’Y-Lan. Je vous invite à aller découvrir sur son blog les articles des autres participants sur la thématique du style artistique.


Partager l'article :
  • 1
    Partage
  • 7
    Partages

4 commentaires

  • Avatar

    Cazimir

    Salut Florence !

    Très sympa cet article. C’est des questions qui m’intéressent aussi : pourquoi crée-t-on, d’où cela vient-il, quel sens y donner, etc. C’était assez cool d’avoir un petit aperçu des différents peintre d’un même courant et de noter les différences au-delà des ressemblances premières.

    Je pense aussi que le style nait et se développe d’un profond besoin de dire quelque chose de différent. En cela, il nécessite de plonger en soi à travers le medium qu’on a choisi en tant qu’artiste. J’ai par exemple beaucoup aimé l’approche de Kandinsky dans ses écrits sur l’art et la spiritualité. Cette primauté de l’esprit sur la matière comme il le considérait ne l’empêchait d’avoir des pratiques et recherches très pragmatiques et concrètes sur les couleurs et leurs rapports entre elles par exemple.

    Bref ! Merci pour cet article inspirant 🙂

  • Avatar

    Valentine

    Salut Florence,
    Je suis d’accord qu’un style artistique ne se cherche pas… il naît à mesure que l’on s’autorise à créer au plus proche de ce que nous sommes, intimement, au plus profond de nous. Merci pour cet article

  • Avatar

    Olivier Mary

    Bonjour Florence,
    Chouette article !
    Chez moi, le style vient avec une pratique intensive (musique, vidéo, écriture) et se perfectionne et s’affirme au fil du temps.
    Par contre au niveau vestimentaire on dit souvent que je n’ai “aucun style”… pourtant je m’habille chaque jour. Et je fais un effort pour que ça ne ressemble à rien de connu justement 😉
    Bonne journée,
    Olivier

  • Avatar

    Anne-Christine

    Merci Florence pour cet article. J’ai beaucoup apprécié tes petits exercices qui nous font prendre conscience que nous reconnaissons un artiste à son style et qu’il ne tient qu’à nous de trouver le nôtre. Cela nécessite une introspection pour aller puiser au plus profond de nous ce que nous voulons mettre dans nos oeuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement

le guide "Bien débuter en peinture" ;)