noir en tube ou par mélange
Techniques

Faut-il prendre du noir en tube ou faire son noir par mélange de couleurs?

C’est une question très controversée dans le domaine de l’art. Certains ne jurent que par le noir pur sorti du tube et d’autres l’éliminent totalement de leur palette et font eux-mêmes leur noir par mélange de couleurs. Je vous propose dans cet article d’abord de comprendre ce qu’est le noir. Puis, nous découvrirons son utilisation par des Grands Maîtres. Nous verrons ensuite comment faire vos propres noirs sans tube de noir et à quoi peut servir le noir pur en tube. Enfin, nous étudierons ensemble comment les utiliser à bon escient dans vos peintures.

Le noir est-il une couleur ?

Avez-vous remarqué qu’il est totalement absent du cercle chromatique?

absence du noir sur le cercle chromatique
Absence du noir sur le cercle chromatique

Mais, cela signifie-t-il pour autant que le noir n’est pas une couleur? (tout comme le blanc d’ailleurs, lui aussi absent du cercle chromatique)

Et bien tout dépend du point vue que nous considérons.

Synthèse additive

La lumière naturelle est composée de trois couleurs primaires : le bleu, le vert et le rouge (=longueurs d’onde). Lorsque ces trois couleurs se superposent, la lumière nous apparaît blanche. C’est ce que l’on appelle la “synthèse additive“.

synthèse additive, la superposition des 3 couleurs primaires bleu vert rouge composant la lumière créé le blanc
Synthèse additive : la superposition des 3 couleurs primaires de la lumière (bleu, vert et rouge) font apparaître le blanc.

Nous voyons les couleurs d’un objet lorsque celui-ci réfléchit les longueurs d’onde qui ne sont pas absorbées par les pigments qui le recouvrent.

Ce rond nous apparaît rouge car il réfléchit uniquement la longueur d’onde du rouge.
Les longueurs d’onde du bleu au vert sont absorbées par ses pigments.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de la synthèse additive car ce n’est pas l’objet de cet article. J’aborde ce point au début de mon guide “Bien débuter la peinture”. Cliquez sur le lien pour le découvrir et le télécharger gratuitement.

En l’absence de lumière totale, l’objet n’est pas éclairé. Il ne peut donc pas renvoyer de longueurs d’onde pour que nous puissions en distinguer la couleur. Nous ne voyons rien. C’est le noir profond.

le noir total d'un tunnel

Dans la réalité, il y a toujours une faible luminosité, même ténue, qui nous permet de distinguer l’objet. Il est très sombre mais légèrement coloré. L’objet renvoie tout de même quelques longueurs d’onde, celles qui ne sont pas absorbées par les pigments qui le composent. La couleur de l’objet s’approche plutôt d’un noir coloré. Sur la photo ci-dessous par exemple, le ciel est noir tirant vers le bleu alors que les ombres des maisons sont plutôt d’un noir tirant vers le brun.

Rue éclairée, les maisons et le ciel sont de deux noirs colorés différents

Synthèse soustractive

Si nous considérons la couleur noire d’un point de vue de la peinture, on parle alors de “synthèse soustractive”. Le mélange des trois couleurs primaires (cyan, jaune et magenta) donne du noir.

le mélange des couleurs primaires  en peinture (jaune, cyan et magenta)forme le noir
Le mélange des couleurs primaires en peinture (jaune, cyan et magenta) forme le noir.

Là encore, c’est un peu théorique. Nous obtenons difficilement un noir neutre. Il est généralement coloré car l’une des couleurs primaires prend souvent le pas sur les autres. Alors, faut-il avoir un tube de noir dans son arsenal de peinture pour avoir un noir profond?

Qu’en pensent les maîtres ?

Les impressionnistes

Vous avez probablement remarqué que les peintres impressionnistes peignaient plutôt des scènes extérieures avec beaucoup de lumière. Ce sont les peintres de la lumière! 😉 Ils sont connus pour avoir supprimé totalement le noir de leur palette de couleurs. Les “noirs” de leurs tableaux sont plutôt des zones sombres colorées car les éléments qui les composent réfléchissent le peu de lumière qu’ils reçoivent. Nous en percevons la couleur. Ils jouaient sur des tons sombres en utilisant des tons foncés de bleu, de vert et de terre comme alternatives.

  • Nature morte avec fleurs et fruits - Claude Monet
  • La grenouillere - Auguste Renoir
  • Camille Monet sur un banc - Claude Monet

Les œuvres du diaporama :

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  4,5 méthodes pour foncer une couleur

Je vous propose d’aller zoomer sur les liens Google Arts & Culture (les deux premiers liens) pour mieux distinguer la couleur des zones très foncées.

Pour en savoir plus sur comment foncer une couleur, je vous invite à lire cet article : 4,5 méthodes pour foncer une couleur.

Les adeptes du noir

A l’inverse, les peintres qui peignent des scènes d’intérieures ont plus facilement besoin de noir pur. Certaines zones de leur tableau peuvent être non éclairées et donc complètement noires.

  • La Madone du rosaire (Le Caravage)
  • Le Verre De Porto, Une Table De Nuit, 1884 - John Singer Sargent
  • Grover Cleveland - Anders Zorn

Les œuvres du diaporama :

A l’extrême, Anders Zorn avait même réduit sa palette en remplaçant le bleu primaire par du noir. Sa palette est tout à fait identifiable dans sa main sur cet autoportrait : vermillon, ocre, blanc et noir.

Anders Zorn, Autoportrait, huile sur toile, 1896. Nationalmuseum, Stockholm, Suède © Photo Nationalmuseum
Autoportrait – Anders Zorn – 1896
Huile sur toile, Nationalmuseum, Stockholm, Suède © Photo Nationalmuseum

Comment créer son noir sans tube de noir?

Nous venons de voir que les impressionnistes pouvaient se passer totalement de noir pur. Voyons ensemble comment faire pour obtenir du noir par mélange de nos autres couleurs.

Mélanger les trois couleurs primaires

Théoriquement, d’après la synthèse soustractive, si les trois couleurs primaires sont bien dosées nous pouvons obtenir un noir neutre. J’avoue que le dosage n’est pas évident à réaliser.

noir neutre obtenu par mélange des trois couleurs primaires
Noir neutre obtenu par mélange des trois couleurs primaires

Si une des couleurs primaires prend le dessus sur les autres, on obtient :

noirs colorés et gris colorés
Sur les noirs colorés, on voit à peine la différence de teinte. L’ajout de blanc nous permet de mieux nous rendre compte vers quelle couleur primaire on se dirige.

Mélanger certaines couleurs complémentaires

Comme nous l’avons vu dans cet article, pour foncer une couleur nous pouvons utiliser une pointe de sa complémentaire. Pour autant, il est impossible d’obtenir du noir à partir d’un jaune auquel on aurait ajouté une pointe de violet. Il faut partir d’une couleur déjà foncée par nature.

Pour obtenir du noir, nous pouvons partir d’un violet auquel nous ajoutons une toute petite pointe de jaune. De même que nous pouvons faire nos noirs colorés à partir de bleu avec une pointe d’orange en veillant à ce que le orange soit bien l’exact complémentaire du bleu pour ne pas tourner au vert et enfin à partir de vert et de rouge.

noirs colorés par mélange des couleurs complémentaires
Noirs colorés par mélange des couleurs complémentaires. En fonction du dosage, ils seront plus ou moins neutres.

Mélanger du bleu et du brun

Vous pouvez également opter pour un mélange de bleu et de brun. Le brun pouvant être considéré comme un orange (rouge et jaune) que l’on aurait déjà foncé avec du bleu.

noir coloré par mélange de brun et bleu
Noir coloré par mélange de brun et bleu

Vous pouvez faire votre propre brun (trois primaires en renforçant le magenta) ou utiliser un tube de Terre d’Ombre Naturelle ou Brûlée. Faîtes attention à la composition de votre bleu. Il ne doit pas contenir de blanc (pigment indiqué sur le tube par Pw, pour Pigment White, avec un chiffre derrière) ! Cela peut arriver…

Pourquoi utiliser du noir en tube?

Les différentes sortes de noir

Le noir en tube est pur et plus profond. Il existe de nombreux pigments noirs. Le pigment utilisé est indiqué par PBk sur les tubes de peinture, pour Pigment Black (noir en anglais), suivi d’un numéro correspondant à l’origine. Les noirs les plus courants en peinture sont :

  • le Noir d’Ivoire (PBk9), obtenu par calcination d’os. Il est légèrement brunâtre, donc chaud, et peu colorant ce qui facilite les mélanges ;
  • le Noir de Mars (PBk11), fabriqué à partir d’oxyde de fer. Il est plutôt neutre et intense ;
  • le Noir de fumée (PBk6), extrait de la suie, légèrement brunâtre (chaud) ;
  • le Noir de charbon (PBk8), obtenu par carbonisation de bois ou de noyaux. Il tire également vers le brun.

N’oubliez pas de regarder la composition pigmentaire de vos tubes de noir avant de les acheter. Privilégiez toujours les tubes avec un pigment unique. Le noir pourrait cependant faire exception puisque les noirs sont très proches les uns des autres comparés à des rouges ou des bleus par exemple. Pour apprendre à décrypter les informations sur les tubes de peinture, et notamment les pigments, je vous invite à lire cet article.

Faire du noir coloré à partir d’un tube de noir

Si vous mélanger du noir avec d’autres couleurs, vous allez obtenir des couleurs plus foncées. Si vous mettez juste une pointe de couleur dans votre noir pur vous obtiendrez un noir coloré. Mais de manière générale, vos couleurs mélangées avec du noir seront plus ternes. On dit que le noir “rabat” la couleur.

Il vaut mieux utiliser la complémentaire d’une couleur pour la foncer plutôt que du noir. Elle gardera ainsi son intensité. Si ce n’est pas déjà fait, là encore je vous invite à lire mon article expliquant comment foncer une couleur.

Mais alors, vous allez me dire : “A quoi peut bien nous servir le noir en tube?”

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu :  Comment recycler une toile déjà peinte?

Son utilisation

Et bien pour les mêmes raisons! 😉 Vous pouvez avoir besoin dans certains cas d’un noir profond, pur ; et dans d’autres cas, de rabattre une couleur trop vive.

Prenons l’exemple de ce vert tendre qui pourrait être utilisé pour peindre les jeunes bourgeons des arbres au printemps. Ce même vert pourrait apparaître trop intense ou “flashy” pour un vêtement par exemple. Je préférerais donc le rabattre avec du noir. A noter : les couleurs des vêtements sont souvent obtenus de cette manière.

vert rabattu, mélange de vert et de noir
Vert rabattu, mélange de vert et de noir

Voyons maintenant ensemble quelles sont les utilisations du noir dans nos tableaux, que ce soit un noir sorti d’un tube ou un noir que vous avez obtenu vous-même par mélange de couleurs.

Comment utiliser le noir dans nos tableaux ?

Le noir est la valeur la plus sombre que vous pouvez utiliser en peinture. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez aller jusqu’à cette valeur. Vous pouvez pousser votre valeur la plus sombre jusqu’à des plages intermédiaires, notamment dans vos scènes d’extérieur comme le font les impressionnistes.

Soleil couchant à Etretat - Claude Monet
Soleil couchant à Etretat – Claude Monet – 1882/1883
La falaise peinte par Monet est totalement dans l’ombre. Elle pourrait être peinte en noir. Mais Monet joue sur le reflet de la lumière par la mer sur la falaise. Il peint d’ailleurs la falaise de la même manière que l’eau.

Vous utiliserez le noir en tube pour obtenir la valeur extrême, un noir profond, plutôt dans des tableaux avec des scènes d’intérieur, ou encore si vous êtes adepte de la peinture abstraite.

Pour vos scènes d’extérieur, ou pour les zones éclairées en intérieur, optez plutôt pour un noir coloré puisque vos éléments réfléchiront un minimum leur couleur à la lumière.

Les gris neutre ou colorés

Les noirs s’utilisent également pour faire les gris neutre ou colorés.

  • Le gris neutre s’obtient à partir de noir pur ou d’un mélange des trois couleurs primaires, qui, je le rappelle, est assez subtile à réaliser, auquel on ajoute du blanc dans la quantité nécessaire pour obtenir la valeur souhaitée. Le noir neutre et sa déclinaison de valeurs en gris peuvent s’utiliser pour un monochrome ou dans une peinture abstraite par exemple. Il s’utilise très peu dans les scènes figuratives réalistes. En effet, la plupart des éléments ont une couleur, ou présentent le reflet d’un autre élément de couleur. Nous utilisons donc plus couramment des gris colorés. Et ça tombe bien car le gris neutre à partir des primaires ce n’est vraiment pas simple à doser! 😉

noir et gris neutres
Gris neutre obtenu par le mélange des trois couleurs primaires + du blanc

  • Les gris colorés s’obtiennent notamment à partir de noirs colorés et de blanc, là encore en quantité correspondant à la valeur recherchée. Les gris colorés sont très présents dans un tableau. Vous pouvez obtenir votre gris coloré de deux manières : soit à partir de vos couleurs primaires en les dosant (illustration ci-dessous), soit à partir de noir pur sorti d’un tube auquel vous pouvez ajouter une pointe de couleur. Dans ce deuxième cas, n’oubliez pas que le noir du tube va également ternir votre couleur.

noir et gris colorés
Noir et gris colorés

Le baigneur - Paul Cézanne
Le baigneur – Paul Cézanne – 1885
Parfaite utilisation de l’utilisation des gris colorés par Paul Cézanne

Soyez cependant très prudent avec l’utilisation du blanc dans vos noirs. Vos zones sombres ne paraîtront pas aussi riches et profondes si vous y ajoutez ne serait-ce qu’une pointe de blanc.


Après avoir lu cet article, vous l’aurez compris, le noir en tube a son utilité. Cependant, la maîtrise de l’obtention et de l’utilisation des noirs et gris colorés est importante. En effet, vous risquez d’en avoir besoin bien plus souvent! 😉

Vous pouvez épingler cet article sur Pinterest :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 83
  •  
    83
    Partages
  • 120
    Partages

10 commentaires

  • Avatar

    Christiane

    Bonjour , votre article est très clair et me sera très utile.
    Merci à vous
    Christiane

  • Avatar

    RANDON

    Deux teintes n’existe pas le blanc et le noir, les plus belles couleurs de noir faut les faire à partir de la terre d’ombre brulée,ou calcinée

    • Florence

      Florence

      Merci Randon pour votre partage d’expérience! 🙂 Je préciserais, pour les débutants, qu’il faut y ajouter un peu de bleu pour obtenir du noir.
      Et je suis tout à fait d’accord avec vous, le noir et le blanc ne peuvent être considérés comme des couleurs. Pour preuve, ils ne sont pas présents sur le cercle chromatique.

  • Avatar

    Marie-Laure

    Article très très complet en information.
    Je vais essayer de reproduire la totalité des propositions de mélange de peinture pour avoir toujours à proximité le détail des mélanges.
    Marie Laure

    • Florence

      Florence

      Merci beaucoup Marie-Laure! 🙂
      Pour allez plus loin, un très bon exercice serait de réaliser un nuancier de couleurs afin de mieux appréhender les mélanges et les possibilités offertes par notre palette. Pour cela (mais j’y reviendrais probablement dans un article spécifique), sur la base d’un grand quadrillage, disposez chacune de vos couleurs sur les premières cases en ligne et en verticale, et à chaque rencontre de case, réalisez le mélange.

  • Avatar

    RANDON RENE

    pour ma part,je ne suis pas pour teinter avec des noirs en tube, mais par mélange,notament par les terres d’ ombres brulées les terres de siennes nature ou brulées,et un peu de bleu marine selon les reflets qu’on veut obtenir

    • Florence

      Florence

      Merci René. Toujours un plaisir d’avoir votre retour d’expérience! 😊

  • Avatar

    Françoise CATTEAU

    Bonjour Florence ,

    D’abord un trés grand merci de bien vouloir partager ta passion . Les articles sont clairs ,didactiques ,et des plus intéressants .
    J’économise pour m’acheter un ordinateur pour pouvoir conserver les articles car avec un iPad petit modèle c’est vraiment pas pratique .
    Je recherche depuis plusieurs jours l’article pour retrouver une couleur à partir d’une couleur de base qui s’en rapproche . Je m’explique , je vois sur une reproduction une couleur que j’adore particulièrement ,elle n’existe pas dans le commerce mais ….. On dit toujours qu’avec les couleurs primaires et le blanc et le brun on peut refaire n’importe quelle couleur …. Magique ou blague ???
    Peux tu m’aider sur ce point ??
    Merci de tout coeur En attendant te lire !

    Francoise Catteau

Leave a Reply

You have to agree to the comment policy.